Bêtisier

Les citations suivantes sont parfois approximatives, car retranscrites de mémoire. Mais elles ne dénaturent jamais les propos tenus.


« Friedman a créé cette crise ! Il est mort, et vraiment, c’est dommage. Je le verrais bien être traduit devant la Cour pénale internationale pour crimes contre l’humanité. Avec son idée que le fonctionnement des marchés est parfait, il a laissé toute l’avidité, la voracité humaine s’exprimer librement. »
Michel Rocard, interview pour Le Temps, 23/10/2008

Et cet enfoiré aurait partagé la cellule de Milosevic. Ouai, vraiment, dommage qu’y soit mort, ce salaud qui défendait des idées.

« La France ne s’est pas encore remise du choix historiquement stupide qui veut faire croire qu’en travaillant moins on peut gagner davantage. »
Nicolas Sarkozy, au MEDEF, 31/08/06

Pourtant, même un gamin dans une fabrique d’épingles peut montrer le contraire…

« L’égalité des chances doit pouvoir être à la portée de tous et non pas
seulement à quelques personnes qui pourraient en abuser. »
Morceau de copie

Oui. Et il faut aussi promouvoir une large diffusion de l’inégalité de la malchance.

« Pour qu’il y ait une société démocratique, l’égalité doit être
parfaite, mais ceci est impossible car il restera encore des inégalités
venant de Dieu. Pour effacer toutes ces inégalités, il mit en place
l’Etat providence. »
Copie illuminée

Le créationnisme en économie, nous sommes contre. Ca ressemble trop aux effets d’un mauvais shit.

« De fait, partout dans le monde, la précarité se généralise et la mondialisation aligne vers le bas les conditions de vie des travailleurs. »
Jacques Attali, dans Le Monde daté du 22/03/06

A Bangalore, on en pleurerait de rire… Ici, on en pleure, tout court.

« Le prof : Quelle est la différence entre le marché du poireau et le marché du travail ? Au fond de l’amphi : Ben, le poireau, on peut le dégorger ! »
Dans un amphi.

Ah, oui, c’est fin…

« Aujourd’hui, nos recettes fiscales sont juste suffisantes pour payer les intérêts de la dette. Si ce n’est pas normal, comme je le pense, on doit réduire nos dépenses. »
Thierry Breton, ministre de France Telecom des finances, cité dans Le Monde du 29/11/2005.

Ca fait plaisir de voir à quel point le ministre des finances est un fin connaisseur des finances publiques françaises…

« Qu’est-ce que le marché ? c’est la loi de la jungle, la loi de la nature. Et qu’est-ce que la civilisation ? C’est la lutte contre la nature. »
Edouard Balladur, cité par Martin Wolf, dans « Why Globalization works » (traduit par nos soins)

Balladur, ou Polanyi pour les nuls gros mauvais…

« Pour avoir de la croissance, dans l’économie comme dans une famille, il faut travailler plus. »
Thierry Breton, le 21/06/05

La France, une grande famille…

« En fait ce n’est pas lui [Ricardo] qu’il faut boxer, ce sont les couillons qui croient a ses betises, que le mieux pour une societe est d’etre la plus efficace pour avoir le plus de biens materiels, quitte a sacrifier les moins productifs. »
Commentaire d’un lecteur sur le blog Optimum

D’ailleurs, David Ricardo (1772-1823) a même écrit un article dans La dépêche du Midi, où il déclare « Les 35 heures, c’est des conneries gauchistes. Moi je te les ferais bosser 60 heures par semaine ces paresseux. Tout découle de ma théorie des avantages comparatifs ».

« Alors que Matignon est confronté à l’impatience des salariés sur le terrain salarial, le président de l’UMP plaide pour une ‘augmentation immédiate du pouvoir d’achat’, tout en rappelant, non sans prudence, que c’est ‘le marché qui détermine le niveau de salaire et le partage des profits’. »
Le Monde, édition du 18/05/2005

Après « l’Etat, cest moi », voici donc « Le marché, c’est moi »…

« Ce sont toujours les mêmes qui empêchent de travailler ceux qui travaillent pour payer les retraites des fonctionnaires grévistes. »
Un type prop’ sur lui et sûr de lui, énervé par une grèves des transports, au JT de France 2 (10/03/05)

Non, msieur… En admettant que tous ces sales grévistes ne cotisent pas individuellement pour la retraite (c’est déjà pas mal fort), là tu bosses pour payer les retraites des retraités actuels… Avant de faire le malin à la télé, renseigne toi…

« Le plus important est surtout que ces machines ne demandent aucun salaire; c’est un point que les chefs d’entreprise prennent très au sérieux »
Copie non conforme

Néanmoins, on constate une recrudescence de gèves des machines qui inquiète sérieusement les organisations patronales, qui s’en sont émues auprès du gouvernement.

 » Dans les années 70 à 80, les patins à roulette et les yoyos étaient des attractions très prisées puis quand les ventes ont chuté, ils ont fait évoluer leurs produits dans les années 90, les patins à roulette sont passés de 2×2 roues à 4 roues alignées et les yoyos sont devenus lumineux et détachables de leurs fils, relançant ainsi les ventes »
Extrait d’une copie (pas de collégien, non, non…)

Et dans le même registre, lorsque les voitures à deux roues motrices ont lassé les conducteurs, on a sorti les 4×4. La destruction créatrice, c’est ludique.

 » Aujourd’hui, le produit intérieur brut par habitant (PIB/h) est bien plus important que celui de la France, en Chine. Cependant, il ne faut pas voir dans ses constatations une réelle avancée des choses, puisque ces indices ne prennent pas en compte les facteurs du niveau de vie des habitants. Celui-ci comprenant le niveau d’éducation, de soin, d’eau courante… étant bien plus bas pour la Chine que pour la France, ce n’est donc pas parce que le PIB/h d’un pays est élevé que son indice de pauvreté humaine sera forcément bas (IPH) »
Copie limpide.

Mondanités fiction :  » Monsieur X obtient le prix Nobel d’Economie pour sa contribution à la compréhension des mécanismes de la croissance, du développement et de la pauvreté ».

« Le chômage augmente et la flexibilité du travail demander par les néo-libéraux reprend le dessus sur les rigidités de Keynes »
Extrait de copie.

Hum… Doit-on comprendre que le néolibéralisme c’est débandant ?

 » La recherche permanente de rentabilité et de rendement pousse les entreprises à l’anti-social. Par ces mesures ultralibérales voire capitalistes, il est évident que le progrès technique exclut les pays pauvres. »
Morceau de copie.

Ceteris Paribus cela dit, non ?

« Interrogé le 13 février, lors de l’émission Le Grand Jury, sur l’article de l’Express du 7 février ‘Baisse des impôts, la grande arnaque’, Hervé Gaymard a estimé qu’il y avait hausse et hausse : ainsi, la nouvelle cotisation des fonctionnaires pour leur retraite complémentaire leur permettra d’améliorer leurs revenus futurs, a-t-il plaidé en substance. ‘Cette augmentation de cotisation-là ne part pas en fumée… C’est lié à un bénéfice réel’, affirme le ministre. Ce qui signifie que l’argent prélevé au titre des autres hausses, comme celle de la CSG, est, lui, jeté par les fenêtres ? »
L’Express du 21/2/2005 (page 16, article reproduit iun extenso)

Jeté par les fenêtres d’un logement de fonction ?
Quoi qu’il en soit, étrange vision du budget de l’Etat que celle du ministre des finances…

« La population active baisse à partir de 1990 parce qu’il faut faire des études pour faire de l’agriculture »
Fragment de copie

Jeune, on te l’avait bien dit… Le cannabis est une réalité…

« Si pour avoir des prix toujours plus bas il faut importer toujours davantage de produits et ainsi supprimer des emplois en France, on n’est pas gagnant. Donc, moi, je veux un équilibre entre prix et emploi. »
Raffarin sur TF1 (novembre 2004). Trouvé sur Ceteris Paribus

Si pour avoir toujours plus de voix il faut raconter toujours plus de conneries et ainsi supprimer des neurones en France, on n’est pas gagnant. Donc, moi, je veux un équilibre entre voix et neurones.

« Pour réguler les monopoles, l’Etat peut adopter des lois antitrust (exemple : les accords de Bretton Woods en 1924 aux USA). »
Morceau de copie

Nous rappelons à notre aimable clientèle que l’usage de stupéfiants est interdit dans l’enceinte de l’établissement…

« Il faut protéger cette idée généreuse qu’est l’arrêt maladie, en luttant contre les abus. »
Philippe Douste-Blazy, sur France Info

Ah, ben c’est comme l’assurance automobile, hein… C’est vachement généreux de la part des assureurs de rembourser les réparations suite à un accident. Quelle mansuétude… Et puis, c’est comme les assurances chômage, c’est juste destiné à être sympa avec ceux qui perdent leur emploi (pas possible que ça puisse servir à assurer une recherche d’emploi plus efficace, hein…). La notion de capital humain devrait être enseignée aux ministres de la santé.

« Roh le veinard, il a une entrée sur [le bêtisier d'] Econo ! Tain chui jaloux… Bon j’en sors une pour voir si moi aussi j’y aurai droit : ‘Walras n’était il pas un néo-monétariste d’inspiration keynésienne?’ (sans trop d’espoir). »
Lu sur fr.soc.economie.

Des difficultés. Mais de la bonne volonté. Continuez vos efforts…

« A masse de richesse égale, si je devient riche c’ est que ‘j’ ai fait un pauvre’. C’ est la cas en Occident la ou il n’ y a pas de croissance. »
Lu sur fr.soc.economie.

Croissance, c’est quand ça monte ?


PIB de la France (en milliards de francs, prix de 1990)
Données affichables pour les autres pays occidentaux ici…

« Je ne suis pas un économiste. J’ignore par exemple le théoreme HOS, et je n’ai pas envie de m’y plonger. Cependant on peut toujours prendre position sur les sujets économiques. Ce n’est pas réservé a une minorité d’experts. En fin de compte, il s’agit de nos vies. »
Lu sur fr.soc.economie

Je ne comprends rien à la génétique, je ne compte surtout pas m’y intéresser un minimum, mais je peux toujours prendre position sur les OGM. La démocratie selon Garp…

« La croissance est en train de revenir, ce n’est contesté par personne, mais c’est fragile. Donc, réduire les déficits c’est un élément qui favorise le retour de la croissance. Mais pour réduire les déficits, il ne faut pas non plus casser la croissance. »
Nicolas Sarkozy, après son premier conseil Ecofin.

Le lien croissance-déficits publics brillament « clarifié » par le Ministre des Finances…

« Le ministre délégué au Budget Alain Lambert a estimé mercredi sur Radio-Classique que, pour ‘tenir la dépense publique’, il ‘vaut mieux serrer la ceinture de l’administration’ que celle des Français. »
Tiré d’une dépêche AFP

Une administration qui, comme chacun le sait, dépense pour les Tchèques… Et, un ministre délégué au Budget qui, comme on doit du coup le penser, ne travaille pas pour les Français… Si c’est comme cela qu’on dit « L’administration doit être efficace », la novlangue Lambert n’est pas loin.

« L’Allemagne, comme prévu, aura un énorme déficit budgétaire de 3,7% de son PIB, alors même que sa croissance n’a pas dépassé 0,2% pour 2002. »
Entendu sur France Info.

Keynes est vraiment mort. Rigolez pas… à ce rythme, on va tous y passer…

« Si les américains ont augmenté les droits de douane sur l’acier, c’est pour augmenter leur PIB car PIB = somme des valeurs ajoutées + TVA + droits de douane. »
Fragment de copie.

Voilà un argument protectionniste qui avait échappé à la plupart des théoriciens !

« La monnaie fiduciaire (métallique) est composée des espéces trébuchantes et somnolentes. »
Fragment de copie.

L’argent qui dort ?

« Et l’économie américaine, qui constitue aujourd’hui la contrepartie réelle de cette monnaie, ne saurait légitimer sa suprématie: un pays ayant perdu ses illusions boursières et affichant une dette extérieure supérieure à 20% du PNB (et qui s’accroît au rythme explosif de 100 milliards de dollars par trimestre) devrait voir sa monnaie traitée par les marchés aussi mal que le sont le peso argentin ou le real brésilien.Pourtant, le dollar reste la monnaie refuge. D’abord parce qu’il est la devise de la première puissance militaire de la planète: tous les financiers du monde savent que nul n’a les moyens véritables de nuire sérieusement à ce pays, au-delà d’escarmouches de nomades, comme le furent les attentats du 11 septembre 2001. La force du dollar tient donc en priorité à celle de l’US Army; et ce n’est pas un hasard si le déficit extérieur américain est exactement égal au budget du Pentagone. »
Jacques Attali dans un édito de l’Express.

La relation macroéconomique « déficit extérieur = dépenses militaires », il fallait l’inventer ! Sacré Attali…

« Taire l’existence d’une maladie ou d’une perversion n’est pas rendre service à la société. Il faut en parler, expliquer et expliquer encore pour que chacun soit vigilant dans sa vie quotidienne, quand il écoute la radio, regarde la TV ou lit la presse écrite. L’économie existe, les économistes aussi. Vous en connaissez peut-être un sans le savoir. Il est important de pouvoir les identifier pour s’en prémunir et aussi pour les aider malgré eux à se débarrasser de ce mauvais penchant. Certains n’ont pas un mauvais fond et son récupérables à la vrai vie et peuvent encore être réadaptés au monde réel. »
Lu sur fr.soc.economie.

« A bullet to his head won’t bring back the dead, but it’ll lift the spirit of my people ». Asian Dub Foundation.

« Dans une économie stable, honnête et traditionnelle, elles sont liées »
Lu sur fr.soc.economie

Arf ! On sait même plus de quoi il est question (probablement l’épargne et la monnaie ou un truc comme ça), mais faut reconnaître que le concept d’économie « stable, honnête et traditionnelle », ça a de la gueule !

« Bien qu’importante, cette baisse des taux arrive en effet trop tard, selon de nombreux analystes, ce qui a d’ailleurs valu à l’euro de perdre paradoxalement du terrain face au dollar dans la journée. »
Une dépêche de l’AFP.

Oui, c’est vrai, les opérateurs des marchés des changes font des anticipations qui incluent les perspectives de croissance. Mais de là à parler de « paradoxe » pour une relation positive entre valeur d’une devise et niveau des taux…

« Une baisse des impôts est toujours une bonne idée. »
Lu sur fr.soc.economie.

Oui. Supprimons tous les impôts. Juste pour voir. Cela dit, commençons par ceux des animateurs de ce site. On veut bien faire beta testeurs…

« Le CAC 40 a perdu jusqu’à 7,4%. Puis la résistance s’est organisée et on a fini à -2,28% »
Jean Pierre Gaillard, encore une fois… Quelques jours après les attentats du World Trade Center.

Les petits traders, y-z’ont mis leurs casques oreillettes micro sur la tête et y-z’ont couru au front avec leurs claviers pour sauver le monde libre du krach boursier. Nos héros modernes en somme…

« - L’examinateur : « Que fait la BCE ? »
- Le candidat : « elle fixe les taux de change à l’intérieur de la zone euro »
- L’examinateur : « Euh… c’est tout ? »
- Le candidat : « Oui. »
« 
Perle d’oral

Plus très épuisant comme boulot !

« - L’examinateur : »Quelles sont les prérogatives respectives de la banque mondiale et du FMI ? »
- Le candidat :  » Le FMI accorde des prêts pour aider au développement. La banque mondiale, par contre, accorde des prêts pour aider au développement »"
Perle d’oral

Le problème de tous ces organismes internationaux, c’est toujours le même : la transparence ! On sait pas qui fait quoi, on sait pas pourquoi, mais en même temps, c’est vrai que c’est pareil tout en étant différent.

« - L’examinateur : « Qui a la charge de la politique monétaire dans l’Union Européenne ? »
- Le candidat : « Ben… L’Allemagne. »
Perle d’oral

Hi, hi, hi… Elle est bonne… Bon, et à part ça ? C’est qui a en charge la politique monétaire de l’UE ?

« Le franc fluctue au jour le jour vis à vis de l’euro. »
Perle d’oral

Oh ben ça va être coton en 2002 s’il faut en plus connaître tous les jours le cours F/euro !

« Une méfiance des actionnaires vis-à-vis des dirigeants se traduit  par davantage de ventes que d’achat de titres »
Lu dans « La république des actionnaires », Pierre-Yves Gomez, Syros-Alternatives économiques, 2001.

Celui qui nous expliquera comment on peut vendre plus de titres que ce que les autres en achètent gagne un Mars…
Bon, remplaçons « ventes » et « achats » par « intentions de ventes » et « intentions d’achat » ou « offre » et « demande » et le problème est réglé.

« La croissance en France sera moins élevée que prévu.[...] On se consolera en notant que la croissance française restera plus élevée que celle de son principal partenaire, l’Allemagne. »
Entendu dans une émission économique de LCI.

Ben tiens… C’est vrai que ça console de se dire que ça va mal chez le principal partenaire… Dès fois qu’on ait pu profiter de l’échange international pour amortir le ralentissement ! Libéraux, mais pas trop chez LCI…

« Les modifications introduites par Internet sur l’information qui alimente les processus de management sont de plusieurs nature :[...]
- l’immatérialité : l’information transmise par le réseau est de nature intangible ;[...]« 
Lu dans « Internet et nos fondamentaux », PUF, 2000.

Résumons nous : quand j’imprime les dépêches de foot de Yahoo, je matérialise l’information et quand je numérise la page foot de l’Equipe et que je la mets en ligne, je dématérialise l’information ? Ou il y a une subtilité ?

« Les poncifs souvent répétés au sujet du marketing privé ont parfois du mal à s’appliquer au management public. Que penser en effet de la transposition du concept de fidélisation du client dans le cadre de l’administration pénitentiaire ? »
Tiré du Que sais-je, « Le management public », Santo et Verrier.

Certes ! Mais… En y réfléchissant bien, c’est peut-être la transposition inverse qui a eu lieu !

« Le problème du financement des investissements par l’emprunt, c’est que l’emprunt peut être coûteux et provoquer l’endettement. »
Fragment de copie.

Hum… Il y a effectivement un consensus qui se forme lentement à ce sujet : quand on se fait prêter de l’argent, on a souvent une dette envers le prêteur. Aux dernières nouvelles, Bernard Tapie est le seul économiste à nier cette hypothèse.

« [page 69 d'un livre] : ‘On ne s’avancera pas dans ce débat comparatiste si ce n’est pour rappeler l’inanité de la quête des lois universelles de l’économie, qui voudrait tant mettre la main sur le saint graal des énoncés définitifs, valables en tous temps et en tout lieu [...]‘
[et page 76 du même livre] : ‘ Bien sûr, c’est une éventualité à laquelle la ‘nouvelle économie’ refuse de croire – l’inflation n’a t’elle pas disparu? Rien n’oblige pourtant à sombrer dans la fantasmagorie d’une transformation prodigieuse des lois de la nature économique d’où l’inflation serait désormais à jamais exclue [..]‘ »
Lu dans :  F. Lordon, « Fonds de pension, piège à cons », Liber, 2000.

7 pages pour trouver le Saint Graal ?! Pas mal Monsieur Lordon !

« Aujourd’hui, plus que jamais, l’entreprise doit faire face à une démotivation de son personnel. Le travail est moins dynamique, les prétextes de grêves arrivent souvent, le personnel n’est jamais content, l’entente n’est plus la même. »
Fragment de copie

Alalalala ! La nouvelle économie ! Quel bordel…

« Un trader à l’intuition que l’euro va baisser de 5% dans la semaine et que le dollar restera stable : il vend ses euros contre des dollars et rachète ces mêmes euros lorsque leur cours a baissé ; par cette opération, si l’euro a effectivement baissé de 5% pendant que le dollar est resté stable, il fait un bénéfice de 5%. »
href="http://attac.org/fra/list/doc/zachary01.htm">ATTAC

Ou comment maintenir les autres choses égales par ailleurs plus héroïquement que tous les économistes mathématiciens néolibéraux de la droite conservatrice et mondialiste réunis…

« Pouvez-vous m’aider : est-ce que l’aide aux Pays en voie de développement profite davantage aux pays industrialisés ou aux PVC ? »
Lu sur le forum Economie de la Bibelec .

Ah, y a des coquilles qui valent leur pesant de plastique…

« La seconde partie du tableau 2.3. vérifie que les différences de référence religieuse de départ des pays sont fortement corrélées avec la démocratie. Lorsque les pays sont classés en fonction de la religion la plus répandue en 1980, la moyenne de l’indicateur de démocratie entre 1985 et 1994 est de 0,85 pour les juifs (un pays), 0,78 pour les protestants (24 pays), 0,66 pourles hindous (5 pays), 0,60 pour les   catholiques (49 pays) [...]« 
Robert J. Barro, in « Les facteurs de la croissance économique », Economica, 2000.

Ca va pas du tout là… Faut absolument qu’on crée d’autres Etats israëliens immédiatement ! Sinon, comment on va pouvoir faire des régressions sérieuses ?!

« A noter : le prix Nobel d’Economie a été décerné à Nash, Harsanyi et Selten, pour leurs travaux concernant la théorie des jeux de société. »
PPDA au JT, en 1994.

Ah ouai ! C’est pas eux qui ont expliqué comment on gagne toujours à » Croc le croco » (Oui, oui, le jeu où vous avez une tête de crocodile et où il faut enlever une dent à chaque fois sans se faire mordre. Ben oui, parce que l’une des dents est piégée !!!). Pour le coup, ça méritait bien un petit Nobel. Tiens, tu m’en remets un Jojo ?

« Vous ne pouvez pas dire que la TVA sur l’essence défavorise les plus pauvres. Quand vous roulez avec une BMW pendant 10 000 km, vous payez plus de TVA que si vous roulez en Twingo. »
Jean Marc Sylvestre, sur LCI.

Toujours en course pour le titre du plus crétin avec Jean Pierre Gaillard le Jean Marc ! On reprend depuis le début. On doit supposer que ce raisonnement est basé sur le fait que la BMW consomme plus. Passons sur le fait que rien n’oblige les riches à rouler en BMW. Quand bien même. Quand on est pauvre, on n’achète pas forcément une voiture neuve. Une vieille voiture, à 130 km/h sur autoroute, elle consomme au moins autant qu’une BMW sur l’autoroute… Et puis, comme exemple de voiture qui consomme peu, la Twingo, c’est pas le meilleur !

« C’est de la bienveillance du patron du resto routier ou tu t’arretes – lorsqu’il sait que tu ne repasseras jamais par chez lui et que tu n’auras aucun moyen de preuve en cas d’intoxication alimentaire – que tu attends un repas qui ne soit pas fait de viande pourrie et de legumes tires de la poubelle. En effet, c’est la le repas que son son seul egoisme te mettrait dans l’assiette.
VC ‘[..] La cuisine sans Ginette Mathiot’. »
VC étale sa culture sur fr.soc.economie.

Qu’ajouter ? Ah, si… voilà la très citée citation originale, tout de même : « Ce n’est pas de la bienveillance du boucher, du marchand de bière ou du boulanger que nous attendons notre dîner, mais bien du soin qu’ils apportent à leurs intérêts. Nous ne nous adressons pas à leur humanité, mais à leur égoïsme ; et ce n’est jamais de nos besoins que nous leur parlons, c’est toujours de leur avantage. »
A.Smith, « [...]La richesse des nations »

« La COB enquête sur un délit d’initiés présumé concernant la fusion entre Carrefour et Promodes. Les personnes concernées auraient utilisé des informations qui auraient du rester secrètes, afin de spéculer sur le cours de ces titres. »
Entendu sur France Info.

Euh… Spéculer, c’est pas quand y a un risque ?

« Aglietta ne cite même pas la Bourse et la certitude de l’evaluation qu’elle permet, malgre les apparences. »
Lu sur fr.soc.economie

Jean Pierre [Gaillard, of course...], arrête ! On t’a reconnu ! Alors, tu cesses immédiatement d’embêter les gens…

« [A propos du risque systémique, qui est, comme tout le monde le sait, le risque que l'interaction d'agents individuellement rationnels, mais  pas forcément bien coordonnés,  mène à des résultats négatifs pour l'ensemble] L’origine de l’échec des marchés’ s’analyse toujours comme un echec de la regle du jeu voulue par l’Etat. Aglietta se trompe donc d’origine. »
Lu sur fr.soc.economie.

Ouai… et tu vois, au tennis, Pete Sampras, c’est moi qui lu ai tout appris, sinon, il se tromperait en servant…

« Il n’existe aucun risque systemique a laisser une banque faire faillite. Certes, ses clients et ses fournisseurs perdront de l’argent de la meme maniere que les clients d’une entreprise qui fait faillite lese ses clients et ses fournisseurs mais il n’existe aucune raison valable de preferer eponger les dettes des banques plutot que celles des autres entreprises qui chaque jour font faillite. »
Lu sur fr.soc.economie.

Hi hi hi… celle là, c’est une de nos préférées…  et imaginons que les fournisseurs des clients ou des fournisseurs soient inquiets et demandent aux clients de payer leurs dettes. Oh oh oh… Vous nous voyez venir ?

« Les causes du chômage ….
– la paresse des individus qui de plus en plus nombreux cherchent une solution donnée par l’état ou les autres au lieu de se prendre en main pour trouver du boulot.
– Des années et des années où l’on explique aux français que c’est la société et les entreprises qui ne veulent pas les employer et non pas eux qui ne veulent rien faire car ils sont fainéants et bien peut imaginatifs. »
Lu sur fr.soc.economie

Oh bonne mère… C’est trop fort.

« [Pour relancer la croissance, il faut :]
- Relancer l’exportation des entreprises françaises par   l’amélioration de la compétitivité internationale des entreprises françaises, en baissant les taxes et cotisations obligatoires liées aux salaires, des mesures d’aides et de soutiens pour la recherche et l’innovation, la création de structures réalistes et opérationnelles pour aider les PME à l’exportation. »
Lu sur fr.soc.economie.

Eh ouai, c’est la guerre économique les gars !!! Faut qu’on fasse
tout pour exporter tout ! C’est comme ça que la croissance elle augmente
!!! La productivité et toutes ces conneries, on s’en fout !!! Le commerce
international, faut le gagner et tuez tous les autres ! Tenez, allez
voir href="faq2.php3?date=20040530183830">ça
et lisez ce livre

« Pour augmenter la croissance il faut :
- Relancer la consommation par l’augmentation du pouvoir d’achat des familles, par la baisse des cotisations sociales salariales, la baisse des taux d’intérêt du crédit à la consommation , Baisse des taux d’intérêt du crédit au logement, Baisse de la TVA sur les produits de grande consommation, Relance d’une politique familiale et de natalité: allocations, crèches… »
Lu sur fr.soc.economie

Oké ! Donc, on récapitule : pour relancer la croissance, il faut vachement moins rémunérer le capital, favoriser les dépensess de l’Etat pour les familles, tout en réduisant les recettes fiscales !!! Waou !!! Pour l’anecdote, on ne parle pas de « familles » en économie, mais de « ménages »…

« En économie, les chiffres parlent d’eux-mêmes, que ce soient ceux du produit national,du revenu par téte ou de la capitalisation boursière. »
Lu sur fr.soc.economie.

Eh eh eh… Surtout la capitalisation boursière… C’est bien connu. Enfin, encore un monsieur qui n’a jamais entendu parlé des miracles de l’économétrie… Tiens, à ce sujet, en voilà une bonne… On demande à un mathématicien, un physicien et un économètre combien font deux et deux. Le matheux répond « Cela fait exactement quatre. ». Le physicien répond « Approximativement, c’est quatre. ». L’économètre : « Combien vous voulez que ça fasse ? ».

« Grâce aux techniques modernes appliquées aux transports et aux communications, il est devenu possible de produire n’importe quoi, n’importe où. Ce rétrécissement du monde par la technique a été encore accéléré par la chute du communisme qui a rendu le tiers monde plus sûr pour les multinationales. En conséquence, on assiste actuellement à un redéploiement massif du capital et de la technologie des pays à hauts salaires de l’Ouest vers les pays en voie de développement à bas salaires. Ce redéploiement du capital, ajouté à l’invasion de produits d’importation bon marché, est en train de détruire les emplois industriels bien rémunérés qui faisaient vivre la classe moyenne, aux États-Unis comme en Europe. En bref : la mondialisation favorise le capital occidental, mais elle détériore la situation de l’emploi en Occident. (c) La découverte, 1998. »
Paul Krugman. Enfin, presque…

Meuh non… Il a pas pété les plombs Krugman… Simplement, il fait son bêtisier à lui. Alors, il a inventé cette longue citation pour illustrer ce que l’on fait de bien ronflant dans les milieux faussement autorisés. On lui a piqué son morceau de bêtisier. Hi hi hi…

« Je dirai qu’à mille milliards de francs près, le PIB de la France doit être d’environ 60 millions de francs. »
Un étudiant heureux d’être à l’oral.

Soit un PIB par habitant de 1 franc. A mille milliards de francs près, bien sur… Attendez, là faut qu’on recompte.

« Combien il y a de valeurs dans le CAC 40 ? Je ne sais pas… »
Un étudiant

P’tain ! Il nous le faut pour le Ecionoclaste Fund lui !

« Un franc est égal à 6,56 euro… »
Un étudiant lors d’un oral.

Ben oui, on s’y attendait pas, on n’a pas investi. Et voilà… le bug de l’an 2000 est humain.

« Microsoft a un monopole sur les ordinateurs… [Ah bon ?] Oui, surtout les portables. »
Un étudiant à l’oral.

Normal, les logiciels, c’est Moulinex…

« Les limites de la théorie de la parité des pouvoirs d’achat sont que ce n’est… Que de la théorie! Il faut bien comprendre que si les théories des économistes avaient un rapport avec la réalité, depuis 200 ans cela se verrait sur le marché. Dans le dernier numéro du mensuel ‘mieux vivre votre argent’ un dossier spécial sur l’épargne montrait que tous ceux qui ont fait fortune pendant ce siècle étaient des originaux qui n’ont jamais suivi les modes. CQFD. »
Fragment de copie.

J’y disais à Jojo l’aut’ soir : « tu vois, moi c’que je dis, c’est qu’on nous prend un peu trop pour des cons. Alors, moi j’en ai eu marre et je suis devenu un original. Ouai, j’me suis abonné à ‘Mieux vivre votre argent’ ! Ouai, ok, je sais ce que tu vas dire… en attendant, avec mon RMI, je vis mieux l’argent des autres… Y a pas d’mal, c’est qu’un début quoi… »

« Toutes les thèses qui sont enseignées actuellement sont de pures théories, des idéologies donc, nées en Angleterre il y a un ou deux siècles. Aucune n’a de bases scientifiques. »
Lu sur fr.soc.economie

Ben vi, les anglais sont nuls en science. Ca doit être pour ça.

« [Au sujet des théories du chômage, toutes tendances confondues] « C’est des conneries dangeureuses. C’est ce qui arrive quand on ne sait pas ce qu’est un homme et ce qu’est la science économique. Un bon moyen de sortir de ce caca, c’est de pratiquer l’épistemologie et de toujours remonter aux sources, plutôt que d’écouter des professeurs répandre des idéologies malsaines. »
Le même qu’au dessus…

Absolument ! Et pour construire notre nouvelle société, envoyons ces professeurs, qui répandent leur idéologie malsaine, dans des camps…

« Regarde le résultat des politiques monétaristes dans le monde depuis 30 ans. En ce qui me concerne, j’appelle cela le plus grand génocide de ce siècle. »
Lu sur fr.soc.economie

Eh eh eh… faut le lire pour le croire, hein ? Friedman qui met Hitler, Staline et Pol Pot minables…

« Les ressources ne sont pas rares. »
Lu sur fr.soc.economie

Bien, bien, bien… En conséquence de quoi, demain,  on ferme le site et on milite pour l’arrêt de toute réflexion économique.

« Soros me semble en effet ne rien comprendre à l’économie. Jouer sur les monnaies, c’est jouer sur le comportement de la dizaine d’hommes qui décident a la Banque Centrale, ce qui est une opération idiote. »
Lu sur fr.soc.economie.

Ok, Soros, c’est pas Keynes. Mais,  petite question : pourquoi qu’on est pas tous milliardaires, si c’est si idiot. S’il ne s’agissait que d’anticiper le comportement des dirigeants de Banque Centrale, ce pourrait être idiot. Mais imaginez que les dirigeants des Banques Centrales se mettent eux aussi à anticiper les mouvements des investisseurs… Ah bon ? C’est ce qui se passe ? Hein ? Et tout le monde fait ça en même temps, à propos de tous les autres ?!!! Ah oui, c’est vachement idiot alors de gagner en Bourse…

« Dieu va détruire la terre. Il convoque l’homme le plus important du monde : Bill Gates. Il lui dit qu’il va détruire la terre poir l’an 2000. Bill Gates retourne parmi les hommes et dit : ‘J’ai deux nouvelles, une bonne, une mauvaise. La mauvaise, c’est que la fin du monde est proche ; la bonne, c’est que le bug de l’an 2000 n’aura pas lieu. »
Jean Marc Sylvestre sur LCI.

Ok, et maintenant, on vous la raconte telle qu’on la connaissait depuis 1996. On reprend juste là où Gates annonce les nouvelles. La mauvaise reste la mêrme et la bonne, annoncée à ses collaborateurs, c’est qu’ils peuvent arrêter de « débugger » windows 95. Sans commentaires. Si, Jean Marc Sylvestre est un bug autorisé, détecté et accepté dans les débats économiques des medias. Et ce n’est pas être un gauchiste « que de dire cela », comme disait l’autre…

« Vous, et votre cher ricardo, avez faux sur toute la ligne. »
Lu sur fr.soc.economie

Peut-être qu’il vaut mieux avoir faux avec son « cher » Ricardo que raison avec le premier mégalo venu… D’ailleurs, c’est la photo de Ricardo qu’on a mis en page d’accueil !

« Pour ma part, je juge que tout economiste qui n’a pas compris que la privatisation des monnaies est dans la logique necessaire de l’economie n’a pas poussé suffsament loin ses reflexions. »[...]« Je cherche un livre d’inititiation aux mecanismes de l’economie qui puisse etre compris par un enfant de 15 ans. »
Lu sur fr.soc.economie (dans deux messages différents du même auteur).

Eh eh eh… c’est ce qui s’appelle mettre la charrue avant les boeufs, non ?

« Les couloirs d’autobus sont une manisfestation de l’etatisme qui consiste, en l’occurence, de croire que le
bien public sera mieux utilisé par les privilégiés de l’Etat que par les vulgaires citoyens. »
Lu sur fr.soc.economie

A mort les smicards qui prennent le bus !!! Ces sales privilégiés de l’Etat qui spolient les vulgaires citoyens roulant en BMW série 7.

« Je suis convaincu que les monnaies privées sont possibles, souhaitables et meme necessaires à un
meilleur fonctionement des economies mondiales. »
Lu sur fr.soc.economie

Reste ensuite à coordonner toutes ces nombreuses « économies mondiales »…

« ‘ L’horreur économique ‘ est une commande faite par George Soros ! »
Lu sur fr.soc.economie

Ah, ben c’est ce qu’on dit depuis quelques temps : question bon feeling, Soros, c’est plus ce que c’était…

« Au juste, t’es un adepte de A. Madelin, Minc et Cie ? »
Lu sur fr.soc.economie

Faut dire que quand on écrit que le livre de Forrester est nul, faut s’attendre à ce genre de réponses subtiles, mesurées et réfléchies…

« Le seul moyen dont nous disposions pour lutter contre la compétitivité disproportionnée des pays à bas salaires – qui deviennent aussi compétents que nous [...]« 
Lu sur fr.soc.economie

Pour plagier Solow[qui a dit qu'il voyait des ordinateurs de partout, sauf dans les statistiques de la productivité], on pourrait dire qu’on voit la compétence des pays en question de partout, sauf dans les statistiques de la productivité…

« Il me paraît non seulement utile mais impérieusement nécessaire d’admettre qu’un certain degré de libéral-protectionisme permettrait l’accomplissement de l’avènement progressif de la liberté et de l’enrichissement de la nation. »
Lu sur fr.soc.economie

Le libéral protectionnisme, c’est la libération du protectionnisme ou la protection du libéralisme ?

« J’ai fait une proposition pour le cas des personnes qui désirent acheter à l’étranger – ce qui est leur droit .
Cela consiste à leur faire acquitter une taxe sociale sur les importations de façon à indemniser le chômage
qu’elles provoquent. »
Lu sur fr.soc.economie.

De même, le prix de l’essence, des billets de train, des billets d’avion et des chaussures sera majoré pour les gens qui partent en vacances à l’étranger dépenser leurs sous chez les « pas-de-chez-nous ».

« Oui, le CAC 40 représente le marché à la bourse de Paris… Enfin, non… ben non, oui, parce qu’il n’y a que 40 titres. Enfin, je veux dire que c’est les plus gros. Ma réponse est non »
Lors d’un oral d’un Econoclaste

Econoclaste Fund, LTCM, même combat…

« Quand vous parlez de Hicks, vous l’écrivez comment ? X, la lettre ? [Je me marre] Bon… parce qu’on m’a répondu ça récemment. »
Un prof, lors d’un oral.

Aujourd’hui encore, je me demande s’il ne me prenait pas pour un crétin…

« Le pays B a augmenté cette année »
Une lycéenne.

Bah, c’est méchant, c’était en seconde, en option éco…

« Cette idée de prêteur en dernier ressort me semble bien étrange. M. Aglietta n’a vraisemblablement pas compris la     nature de la monnaie. Alors que ma théorie la cerne beaucoup mieux »
Lu sur fr.soc.economie.

Effectivement, parfois, on se sent cerné…

« Les services ne créent pas de richesse. La richesse est créée grâce au progrès technique « 
Lu sur fr.soc.economie.

Et la richesse, c’est les métaux précieux accumulés, pas vrai ?

« La théorie de l’avantage comparatif de Ricardo dit qu’un pays doit se spécialiser dans le domaine où il est meilleur que  ses partenaires »
Plein de gens, et même des connus.

C’est pour ça que les Etats Unis produisent 90% du PIB mondial, pendant que les autres les regardent faire… [Suite à un mail reçu au sujet de ce commentaire,   précisons qu'il s'agit d 'une remarque ironique. Evidemment, les Etats Unis ne réalisent pas 90% du PIB mondial.]

« Trop d’impôt tue l’impôt »
Arthur Laffer, repris par Jacques Chirac.

Et quand je serai grand, je serai Président moi aussi. Y a pas de raisons…

« La supériorité du libéralisme est scientifiquement démontrée »
Gérard Debreu

Et une économie planifiée est scientifiquement équivalente à une économie de marché (cf Oskar Lange). Alors, on fait quoi ?

 » La ‘ Théorie générale ‘ de Keynes est née d’une profonde révolte contre le chômage et la pauvreté. »
Le même

D’ailleurs, c’est lui qui a créé les ‘ Restos du coeur ‘, contrairement à la légende.

« Edmond Malinvaud a dit que l’économie faisait partie de la sociologie. »
Un étudiant.

Et la sociologie fait partie de l’art culinaire. Malinvaud, y dit que l’éco c’est de la cuisine ?

« Dans les années à venir, la situation de l’emploi va mécaniquement s’améliorer puisque moins de jeunes entreront sur le marché du travail. [Un quart d'heure après...] Il est faux de dire que le départ des 50-59 ans en retraite est bon pour l’emploi des jeunes. »
François Fillon, dans une émission télé.

Oreillette, capacité rapide d’apprentissage de l’économie ou bien mauvaise foi ? A vous de juger…

« Les baisses d’impôts permanentes sont de loin préférables aux baisses temporaires. Elles représentent une contrainte plus forte sur la dépense et on n’a pas besoin de les répéter.
De ce point de vue, les propositions du président Bush sont excellentes. L’élimination de la double taxation sur les profits des entreprises mettra fin à deux tendances actuelles : celle qui est en faveur de la dette plutôt que de l’équité (c’est nous qui soulignons) dans la structure financière des entreprises ; et celle qui préfère retenir les profits plutôt que de les redistribuer en dividendes. Le résultat combiné sera une meilleure distribution du capital et un marché plus efficace pour le contrôle des entreprises. »
Traduction d’un article de Milton Friedman parue dans le Monde du 22/01/03.

Vous n’avez rien compris ? Normal… Précision : en anglais, « equity » a plusieurs traductions possibles, dont « équité » et « capitaux propres ». Dans le contexte, vous auriez choisi quoi, vous ? 

« Il importe que des mesures soient rapidement prises pour montrer que la France reste accueillante aux investisseurs étrangers (…) la part des non-résidents, dans la capitalisation boursière française, fait l’objet, désormais, d’une prise de conscience collective : celle de la faiblesse de l’assise domestique du capital de nos entreprises. »
Dans un rapport public

Bon, c’est bien compris ? Ok pour les investissements étrangers, mais seulement s’ils consistent en achat de CODEVI et de tickets de loto…

« Une rumeur court selon laquelle les économistes seraient en fait des extra-terrestres venus sur Terre pour piller notre planète et asservir l’humanité… Ces extra-terrestres ressembleraient à des lézards, mais ils auraient revêtu l’apparence humaine pour s’infiltrer parmi nous. Encore une rumeur sans fondement ? En tout cas, lorsque nous écoutons les économistes, le doute est permis. Que ce soient les plus médiatiques, comme Alain Minc ou Jean-Marc Sylvestre, ou bien notre ministre des Finances, Laurent Fabius, leur discours a de quoi nous faire peur.« 
Sur le site Casseurs de pub

Eh eh eh… Alors, à votre avis, à qui le Nobel cette année ? Minc, Sylvestre ou Fabius ?!!!

« Un entretien imaginaire avec Pascal Salin »

Print Friendly