La question et sa réponse

Dis, Msieur Econoclaste, t’as pas un exemple concret pour me montrer en quoi les économies d’échelle créent une incitation à la spécialisation internationale ?

Rédacteur : Stéphane Ménia

Oui, oui, nous avons un un exemple concret pour saisir le principe de base. Le voici.


Quantités produites (en milliers d’unités)
Produits

10

20

30

40

50

60

Produit 1

100

90

81

73

66

59

Produit 2

200

180

162

146

131

118

Ce tableau caractérise l’évolution des coûts unitaires de production de deux biens différents.
On peut constater que ces coûts diminuent en fonction de la quantité produite, par tranche. Il y a des économies d’échelle.
Entre 20 et 30 mille unités produite, le coût de production unitaire est de 90 pour le produit 1, entre 30 et 40 mille, il est de 81 etc.
Supposons que la production mondiale de ces deux biens soit de 70 000 pour le produit 1 et de 100 000 pour le produit 2.
Supposons que cette production se répartisse entre deux pays: A produit 35 000 biens 1 et B aussi; A produit 50 000 biens 2 et B aussi. Supposons que ces deux pays produisent les deux biens avec des coûts unitaires identiques, résumés par le tableau du dessus. On peut alors dresser le tableau suivant pour calculer ce que coûte au niveau mondial la production totale de 1 et 2.

Produit 1

Produit 2

Total produits

Pays

Quantités

Coût unitaire

Coût total

Quantités

Coût unitaire

Coût total

Coût total

Pays A

35

81

2835

50

131

6550

9385

Pays B

35

81

2835

50

131

6550

9385

Total

70

81

5670

100

131

13100

18770

Supposons maintenant que chaque pays se spécialise dans la production de l’un des deux biens. A ne produit plus que du bien 1 et B ne produit plus que du bien 2. Le tableau des coûts est alors:

Produit 1

Produit 2

Total produits

Pays

Quantités

Coût unitaire

Coût total

Quantités

Coût unitaire

Coût total

Coût total

Pays A

70

59

4130

0

0

4130

Pays B

0

100

118

11800

11800

Total

70

59

4130

100

118

11800

15930

Au niveau du produit 1, on constate que la production de 70 unités coûte 1 540 de moins qu’avant (5 670 – 4 130), celle du produit 2 coûte 1 300 de moins (13 100 – 11 800). La production mondiale totale coûte alors 2 840 de moins (18 770 – 15 930).
Le monde dans son ensemble a donc économisé des ressources grâce à la spécialisation rendue possible par les économies d’échelle.
Admettons maintenant que le prix des biens vendus soit égal au coût de production plus une marge de 10% du coût de production. Les prix seront donc les suivants dans les deux cas évoqués:

Prix =

coût de production + marge

Prix sans spécialisation

Prix avec spécialisation

Produit 1

89,1

64,9

Produit 2

144,1

129,8

Calculons pour chaque pays les gains à la spécialisation et leur répartition entre producteurs et consommateurs. Supposons que chaque pays consomme la même quantité des deux biens.


Avantage des consommateurs

Avantage des producteurs

Coût sans

Spécialisation

Coût avec

spécialisation

Différence

(Gain)

Profits sans

spécialisation

Profits avec

spécialisation

Différence

(Gain)

Pays A

10323,5

8761,5

1562

938,5

413

-525,5

Pays B

10323,5

8761,5

1562

938,5

1180

241,5

On constate que:
- les deux pays sont gagnants si on additionne les gains des consommateurs et producteurs de chaque pays
- les consommateurs sont pareillement gagnants dans chaque pays
- les producteurs du pays A sont perdants alors que les producteurs du pays B sont gagnants.

Print Friendly