La question et sa réponse

Qu’est-ce qu’un economiste, et que doit-on faire pour en devenir un ?

Rédacteur : VC

Qu’est ce qu’un economiste ?

Le titre d’économiste n’est pas un titre « officiel » (comme ingénieur, docteur,…). Dès lors, se déclarer économiste, constitue l’essentielle condition d’accès a ce titre. Il ne sanctionne donc – a priori – aucune connaissance dans le domaine.

Un économiste professionnel peut exercer dans l’un des secteurs suivants (chacune de ces filières, a part la dernière, ayant généralement des critères de sélection concernant les diplômes ou l’expérience) :

- enseignement de l’economie ;
- prévision économique pour le compte de la sphère publique (État, Parlement,etc.), dans un institut spécialisé ou pour le compte d’une entreprise (banque mais aussi service marketing, logistique, etc. d’une grande entreprise) ;
- gestion ou conseil (dans une grande entreprise, ou dans un cabinet spécialisé) ;
- journalisme ;
- comptoir de bistrot ou forum internet, Twitter, voire Facebook ;

Comment le devient-on ?

Les études permettant d’accéder à une connaissance en économie sont diverses :

- l’Université propose des cursus en sciences economiques (Master ou doctorat sont le niveau d’entrée pour revendiquer à peu près sérieusement le statut d’économiste). Ces filières sont accessibles apres la licence;
- il existe egalement des écoles specialisées. L’École Nationale de la Statistique et de l’Administration Économique est spécialisée dans cette matière. D’autres grandes écoles (les Écoles Normales Supérieures,l’École Polytechnique et quelques autres écoles d’ingénieurs, ainsi que des écoles de commerce permettent de suivre des filières à dominante économique. Elles sont accessibles après classes préparatoires (scientifiques, khagnes ou commerciales) mais également sur dossier (quelques places sont parfois offertes sur dossier à des étudiants d’université)
- enfin, des institutions telles que le CNAM ou le collège de France permettent de suivre des cours d’économie à toute personne le désirant.

Ces études necessitent généralement des connaissances plus ou moins poussées en mathématiques, bien qu’il soit possible d’appréhender l’économie d’une façon soit purement mathématique, soit purement littéraire. Le meilleur équilibre est néanmoins un panachage de ces deux approches.

Print Friendly