La question et sa réponse

Quelles sont les idées de base de l’école du Public Choice ?

Rédacteur : Stéphane Ménia

On doit appliquer aux acteurs publics les règles de l’individualisme méthodologique. Qu’il soit agent privé ou agent public ( fonctionnaire-bureaucrate ou homme politique), l’homme est mu par la recherche de l’intérêt personnel avant tout.
On ne recherche l’intérêt général que lorsqu’il est lié positivement à notre intérêt personnel. L’État n’est qu’une institution au travers de laquelle les hommes recherchent leur intérêt personnel.
L’État ne possède pas les vertus coordinatrices qu’on lui prête. L’information étatique n’est pas suffisante pour toujours orienter au mieux l’économie. Si l’on ajoute à cela que l’État est constitué d’agents dont les préoccupations sont souvent indépendantes de l’efficience économique, les défaillances de l’État sont supérieures à celles du marché.
Le bureaucrate a toujours intérêt à agir dans le sens d’un accroissement de l’organisation qui l’emploie afin de satisfaire ses objectifs de revenus et de pouvoir. Un critère qui peut synthétiser ses objectifs personnels est le montant du budget de son administration. La bureaucratie conduit à des dépenses publiques inefficaces.
L’homme politique a comme objectif de rester ou d’accéder au pouvoir. Agissant ainsi, il conditionne l’essentiel de ses décisions économiques à des contraintes qu’il perçoit dans la sphère du jeu politique. C’est l’hypothèse d’interaction entre marché politique et marché économique. Les décisions économiques qui en découlent sont biaisées.
La démocratie représentative, en tant que système de décisions économiques souffrent de biais qui justifient de laisser jouer le plus souvent les règles du marché.
La politique économique doit s’analyser de manière positive (comme elle s’élabore) et pas normative (comme elle devrait s’élaborer). Une mesure économique est le résultat d’un processus qui doit lui-même s’analyser.

Pour aller plus loin, vous pouvez aussi lire cette série de (longs) billets du blog écrits peu après la mort de James Buchanan (billet 1, billet 2, billet 3).

Print Friendly