Blagues d’économistes

La plupart des blagues répertoriées ici sont traduites à partir de cette page.


Un économiste, un chimiste et un physicien sont échoués sur une île déserte avec comme seul moyen de survie des boîtes de conserves, mais pas d’ouvre-boîtes… Le chimiste propose : « Il n’y à qu’à les mettre dans l’eau de mer et attendre que le sel ronge le metal ».
Le physicien propose : « On les pose sous un cocotier et on attend que des noix de coco les brisent en tombant. »
L’économiste prend alors la parole : « Bon, posons notre première hypothèse : nous avons un ouvre-boîte… » Elle est de Paul A. Samuelson, prix nobel d’Economie en 1970.

Dans une montagne, un économiste rencontre un berger et son troupeau de moutons. L’économiste dit au berger : « Je vous parie un mouton que je suis capable de vous dire immédiatement combien vous avez de moutons. ». Le berger, confiant accepte le pari. L’économiste lui dit alors « Vous en avez exactement 253 « . Le berger, un peu halluciné, reconnaît que c’est vrai et lui dit : « Ben, oui, allez-y prenez en un. ». L’économiste prend son mouton, mais au moment de partir le berger le rappelle et lui dit : « Attendez, moi je vous parie un mouton que je trouve votre profession. ». L’économiste, confiant, accepte. Le berger lui dit : « Vous êtes économiste. ». L’économiste stupéfait lui dit : « Oui, mais comment vous avez su ? ». Le berger lui répond alors : « Rendez moi mon chien et je vous explique… ». Elle marche aussi très bien avec les énarques…

Combien faut-il d’économistes de Chicago [fief de l'école libérale américaine, dont viennent Milton Friedman et Robert Lucas entre autres] pour changer une ampoule ?
Aucun, si elle doit être changée, le marché s’en chargera.

Combien d’économistes marxistes faut-il pour changer une ampoule ?
Aucun. Elle porte en elle les germes de sa propre révolution.

Combien d’économistes néoclassiques faut-il pour changer une ampoule ?
Ca dépend du taux de salaire d’équilibre.

Combien d’économistes keynésiens faut-il pour changer une ampoule ?
Huit. Un pour changer l’ampoule et les sept autres pour maintenir toutes les autres choses égales par ailleurs dans la pièce.

Un groupe d’économistes se promènent en montagne. Celui qui lit la carte s’arrête et montrant une montagne située à deux cent mètres plus loin, dit aux autres :  » Vous voyez cette montagne ? Eh bien, d’après les hypothèses de la carte, nous sommes au sommet… « .

L’Economie est la seule discipline où deux personnes peuvent partager le même prix Nobel en racontant des choses complètement opposées.
[ Par exemple, Gunnar Myrdal et Friedrich Hayek en 1974].

Un professeur d’Economie indien racontait à ses élèves sa façon de voir la réincarnation :  » Si vous êtes de bons économistes, vous serez réincarnés en physiciens. Si vous êtes de mauvais économistes, vous serez réincarnés en sociologues… ».

Comment appelerait-on l’Economie si elle n’utilisait pas d’hypothèses pour construire ses théories ?
La comptabilité.

Vous connaissez l’histoire de l’économètre qui s’est cassé une jambe en sautant dans sa piscine vide au début de l’été dernier ?
Il avait oublié l’ajustement saisonnier…

« Another difference between Milton [Friedman] and myself is that everything reminds Milton of the money supply ; well, everything reminds me of sex, but I try to keep it out of my papers ». Robert M. Solow.

Un économiste, un philosophe, un biologiste et un architecte débattent de la profession de Dieu. Le philosophe commence : « Par dessus tout, Dieu est un philosophe parce qu’il a créé des principes selon lesquels l’Homme doit vivre. ». « Ridicule ! » répond le biologiste. « Avant cela, Dieu a créé la vie. Ce qui prouve bien qu’il était biologiste ». « Non, non, non…Avant cela, Dieu a d’abord créé les Cieux et la Terre. Il était donc architecte. » dit alors l’architecte. » Avant cela, tout n’était que confusion et chaos ». « Ok, ok ok… » coupe alors l’économiste. « Et d’où croyez vous que le chaos et la confusion venaient ? ».

J’ai demandé à une économètre son numéro de téléphone. Elle m’en a donné une estimation…

Pourquoi Dieu a-t-il créé l’Economie ? Pour que les prévisions de la météorologie soient prises au sérieux.

Un économiste est planté une nuit devant un réverbère, scrutant le sol . Une voiture de police passe et s’arrête. Un policier lui demande s’il a perdu quelque chose. L’économiste lui répond qu’il a perdu ses clés dans l’allée devant sa maison, à 50 mètres de là. Le policier, un peu circonspect, lui dit :  » Mais si vous les avez perdues là bas, pourquoi chercher là ? ». Ce à quoi l’économiste répond : « On y voit mieux ici ».

Quand les médecins font des erreurs, au moins, ils ont la décence de tuer leurs patients. Quand un économiste fait une erreur, il les ruine.

Pourquoi vouloir devenir économiste ? Si vous ne trouvez pas de boulot, au moins, vous saurez (peut-être) pourquoi.

Le malheur des russes c’est que, non seulement tout ce que leur avaient dit les communistes à propos de l’économie socialiste était faux, mais qu’en plus, tout ce qu’ils leur avaient dit au sujet de l’économie capitaliste était vrai.

Un scorpion demande à une grenouille de l’aider à traverser une rivière. La grenouille dit : « J’ai peur que tu me piques ». Le scorpion lui répond : « Si je te pique, je me noierai ». La grenouille accepte. Mais au milieu de la rivière, le scorpion pique la grenouille. A l’agonie, elle demande « Je ne comprends pas pourquoi tu as fait cela ». Le scorpion :  » Tu ne comprends pas ? C’est parce que tu fais de la théorie des jeux, pas moi… ». (Ding Lu)

Une liste de méchants virus :
– Le Virus Ecoles de Recherche en Economie (VERE) : divise votre disque dur en centaines de petites unités toutes aussi ridicules les unes que les autres. Chacune affirmant néanmoins qu’elle est la partie la plus importante de votre PC.
– Le Virus Economiste de Think-Tank (VETT) : n’a strictement aucun effet. Mais impossible de s’en débarasser jusqu’aux prochaines élections.
– Le Virus Economiste du Ministère de l’Economie et des Finances (VEMEFI) : absolument plus rien ne marche sur votre PC, mais tous les diagnostics concluent que tout va bien.
– Le Virus Economiste Marxiste (VEM) : aide votre PC à crasher quand il le veut.
– Le Virus Economiste de la Théorie Standard (VETS) : vous dit qu’il est menacé par tous les autres fichiers sur le disque dur. Et les efface à des fins d’autodéfense.
– Le Virus Economiste de l’Environnement : avant de vous autoriser à effacer un fichier, il vous demande si vous avez envisagé toutes les alternatives.

Quel est le point commun entre le Paradis et le libre-échange ?
Tout le monde veut y aller, mais pas trop vite.

Au Canada, il existe des groupuscules de nationalistes francophones qui refusent de parler anglais. Et personne ne comprend ce qu’ils racontent. Partout dans le reste du monde, il existe des groupes de ce type. On les appelle « économistes ».

Au premier jour, Dieu créa le soleil. Et le Diable créa les coups de soleil. Au second jour, Dieu créa le sexe. Et le Diable créa le mariage. Au troisième jour, Dieu créa un économiste. Le Diable était plutôt ennuyé. Il réfléchit un moment et créa… un second économiste.

Un économiste revient un jour d’examen dans son ancienne fac. Il jette un coup d’oeil au sujet de l’examen de premier cycle et est stupéfait de constater que dix ans après, les questions posées sont exactement les mêmes que celles auxquelles il avait eu à répondre. Il en touche deux mots à son vieux professeur, qui lui répond alors : « Certes, les questions sont les mêmes, mais les réponses ont changé ? ».

La première Loi de l’Economie est : pour tout économiste, il existe un économiste d’avis contraire.
La seconde Loi de l’Economie est : ils ont tous les deux tort.

Deux économistes nouveaux classiques marchent le long d’une rue. Soudain, l’un d’eux dit : « Oh, regarde, là par terre un billet de 100 euros ? ». L’autre regarde par terre et lui répond : « Ce n’est pas possible, ce doit être un mirage. S’il existait, quelqu’un l’aurait ramassé ».

La loi de Murphy de la politique économique : les économistes ont le moins d’influence là où ils en savent le plus et sont tous d’accord. Ils ont le plus d’influence, là où ils en savent le moins et ne sont pas d’accord entre eux. Alan Blinder

On dit que Christophe Colomb était le premier économiste. Quand il est parti, il ne savait pas où il allait. Quand il est arrivé, il ne savait pas où il était. Et tout ceci était fait grâce à des subventions publiques.

Un économiste consultant d’entreprise meurt et se retrouve au paradis. Quand il arrive à Saint Pierre, celui-ci vérifie son nom et lui dit : « Mon Dieu ? C’est vous ? Depuis le temps que je vous suis ? Je suis à la fois triste et ravi de vous voir ici. ». L’économiste : « Ah bon ? Mais qu’est-ce qui me vaut ce privilège ? ». Saint Pierre : « Eh bien, un jour où j’avais peu de travail, je me suis amusé à recompter les heures que vous aviez facturées à vos clients depuis le début de votre carrière. Et j’ai continué jusqu’à hier. ». L’économiste : « Ah ? Et alors ? ». Saint Pierre : « Mais mon ami ? Ce n’est pas tous les jours qu’on accueille quelqu’un qui a vécu 193 ans ! ».

Dans une école primaire, l’institutrice demande aux élèves ce que fait leur père. Sophie répond : « Moi, mon papa, il est docteur « . Le petit Christophe prend la parole : « Moi, il est facteur ! ». Arrivé à Pierre, celui-ci répond : « Moi, papa il joue du pipeau dans un bordel ! ». L’institutrice est consternée. Inquiète pour les conditions d’éducation de son élève, elle contacte le père de Pierre et lui dit son inquiétude. Le père de Pierre lui répond alors : « Non, non, ce n’est pas ce que vous croyez… Mais il faut me comprendre : comment voulez vous expliquer à un gamin de 7 ans que vous êtes économiste au ministère des finances ? »

Le Père Noël, la petite souris, un économiste appliqué et un type totalement bourré descendent une rue ensemble. Il y a un billet de 10 euros par terre. Lequel va l’attraper le premier ?
Facile : le type saoûl… Les trois autres n’existent pas.

Pourquoi les économistes roulent-ils avec leur diplôme sur le tableau de bord ?
Pour pouvoir se garer sur les parkings pour handicapés.

Vous souhaitez savoir si quelqu’un est un économiste ? Posez lui la question suivante : « quelle est la différence entre l’ignorance et l’indifférence ? ». Si c’est un économiste, la réponse sera : « Je ne sais pas et je m’en fous ».

« Un économiste est quelqu’un qui voit fonctionner les choses en pratique et se demande si elles pourraient fonctionner en théorie » Stephen M. Goldfeld.

Quelle est la phrase que prononcent le plus souvent les jeunes diplômés en histoire de la pensée économique dans leur premier emploi ?
« Quelle sauce voulez vous avec vos frites monsieur ? »

Combien d’économistes faut-il pour changer une ampoule ?
Pour la changer, on ne sait pas, mais pour préparer le programme de recherche, prévoir un département entier.

Une étude économique révèle le plus souvent que le meilleur moment pour acheter était l’année dernière. Marty Allen.

Quelle est la différence entre un rouble et un dollar ?
Un dollar…

A friend of mine was asked to a costume ball a short time ago. He slapped some egg on his face and went as a liberal economist.
Ronald Reagan, February 11, 1988

Combien faut-il d’Américains pour changer une ampoule ?
Cinq ? Un pour tourner l’ampoule et 4 pour remplir les rapports sur la pollution et les formulaires de l’Office de la Sécurité. Attribuée à M.Friedman

Un groupe de macroéconomistes discutent lors d’un séminaire. Un nouveau keynésien s’en prend à un auteur de l’école des Real Business Cycles (Cycles d’affaires réels) : « Vous réalisez que vous nous avez fait faire un bond en arrière de 20 ans avec vos sornettes ? » Et l’autre de lui répondre : « Ah, tiens, dois-je en déduire que vous reconnaissez l’existence des chocs de productivité négatifs ? ».

Print Friendly