Note de lecture


Économie et politique des changements climatiques
Sylvie Faucheux & Haitham Joummi (2005)

Instructif et documenté. Voici sûrement le sentiment que laissera au lecteur ce petit livre. Il décrit les enjeux et mécanismes de prise en compte du changement climatique. Le titre de l’ouvrage est, quant à lui, finalement peu représentatif de son contenu. Non pas qu’il ne soit pas question d’économie. Elle est bien représentée, puisqu’il est question de fiscalité, de marchés de permis de polluer et, de façon générale, les mécanismes d’internalisation des pollutions sont convoqués tout au long de l’ouvrage, notamment pour illustrer les mécanismes institutionnels mis en oeuvre à travers le monde pour limiter les émissions de gaz à effet de serre.

En revanche, en ce qui concerne la « politique », le lecteur ne devra pas s’attendre à du croustillant. Nulle plongée dans les méandres des grandes familles texanes, pas de complots planétaires pour installer des plages de sable blanc en Normandie (oui, je sais, il y en a déjà, mais elle serve juste à regarder la mer), etc. Le politique est bel et bien l’ensemble des mécanismes institutionnels de gestion du réchauffement climatique retenus à ce jour par les pays du monde. De facto, pas d’analyse d’économie politique, non plus. L’ensemble du texte s’en tient à une présentation assez descriptive, sans trop de référence à la théorie qui, pas totalement absente pour autant, reste assez sagement en retrait.

Il faut dire que l’ampleur du sujet abordé, d’un seul point de vue factuel, est déjà largement suffisante pour combler le format « Repères » d’une grosse centaine de pages. Seul, peut-être, le dernier chapitre, consacré aux limites du protocole de Kyoto, renvoie-t-il à ce que l’on entend par analyse politico-économique. Au final, en nous emmenant des connaissances scientifiques jusqu’à la critique de Kyoto, en passant par l’état des dispositifs nationaux et les solutions technologiques de redéploiement énergétiques, Faucheux et Joummi rendent un travail très honnête et très bien dosé. On appréciera l’état des lieux scientifique préalable, tout aussi nécessaire à mon avis que bien synthétisé et « courageusement » inséré dans un ouvrage économique. La présentation des dispositifs nationaux (chapitre 2) est intéressante, car elle permet aux auteurs de relater, mine de rien, tous les mécanismes économiques pertinents en matière de politique environnementale. Le panorama des perspectives technologiques est bien ficelé et toujours très documenté (chapitre 3). Enfin, si on s’ennuie à la marge dans le chapitre sur les outils de Kyoto (chapitre 4), sa critique clôt le livre de façon intéressante. Le bouquin est truffé de petits tableaux de synthèse très bien organisés. Et, de façon générale, la compilation de données de l’ouvrage est très appréciable.

Si certains pourraient ainsi se méprendre sur le contenu de l ‘ouvrage au regard de son titre, sa lecture reste néanmoins à conseiller à ceux qui veulent faire le point sur le changement climatique. Ils ont ici un petit livre bien pensé et bien rédigé.

Stéphane Ménia
22/02/2006

Sylvie Faucheux & Haitham Joummi, Économie et politique des changements climatiques. , La découverte, 2005 (8,08 €)

Print Friendly