Stéphane Ménia

Le FMI n’a pas fait une erreur de calcul

Je lis explicitement ou presque explicitement depuis hier que le FMI se serait bêtement trompé en faisant tourner son modèle conjoncturel, concluant dans le passé qu’il fallait une cure d’austérité. Un peu comme si à la place d’un 1, il avait mis un 0,5 parce que l’économiste chargé de saisir les données le lundi matin avait un peu trop enfilé de tequilas pendant son week-end au Mexique, payé par Goldman Sachs.

Non, le problème n’est pas là. Le problème, c’est l’estimation d’un paramètre du modèle. Le multiplicateur budgétaire retenu était trop faible. Pourquoi ? Vous avez deux versions possibles. Soit parce que comme personne n’est unanime sur la valeur exacte du multiplicateur budgétaire, dont les estimations varient du simple au triple ou au quadruple, en leur âme et conscience, les économistes du FMI ont choisi une valeur basse (pas la plus basse, du reste). Soit parce qu’idéologiquement prédéterminé, le FMI a retenu ce qui l’arrangeait. Comme Xavier Timbeau le souligne dans cet article dont le titre et certains passages sont néanmoins dans la lignée de ce qui me surprend depuis hier, le FMI n’est pas un bloc parfaitement homogène. En d’autres termes, si vous lisez les publications sur les multiplicateurs budgétaires depuis quelques années, vous verrez que les valeurs plus élevées n’étaient pas ignorées des économistes du FMI, loin de là. Mais entre les publications qui relèvent de la recherche et les éléments qui servent finalement de support à la position officielle de l’institution, il y a quelques filtres…

De façon plus ou moins ironique, c’est Paul Krugman qui vient au secours du FMI, dans un passage d’abord largement ignoré des commentateurs français, mais peu à peu remarqué dans son billet d’hier (traduit en Français ici) :

« I’ve seen some reporting describing the paper as an admission from the I.M.F. that it doesn’t know what it’s doing. That misses the point; the fund was actually less enthusiastic about austerity than other major players. »

Quoi qu’il en soit, aveuglement idéologique ou simple prévision foireuse, il n’y a pas eu d’erreur de calcul, au sens ballot du terme. N’ajoutons pas de la confusion à la confusion.

Lien vers l’article de Blanchard et Leigh.

Add : Cette histoire est en train de tourner au ridicule, les journaux en ligne (et France Culture) reprenant l’information les uns après les autres avec une moutonnerie qui inspire presque le respect. Sur le même sujet, je vous signale ce billet plus long du Captain Economics. Je crains hélas que même un super héros ne puisse pas grand chose pour ramener l’intelligence dans cette histoire… Alexandre tente également sa chance dans ce billet.

Print Friendly
Stéphane Ménia

Stéphane Ménia

"Je suis l'absence totale d'optimalité de Jack." Pour en savoir plus sur moi, cliquez ici.