Sur le contrôle des chômeurs

chomvacances

D’après un sondage Ifop du 20 octobre 2017, 84% des Français seraient favorables à un renforcement du contrôle des chômeurs afin de s’assurer qu’ils recherchent activement un emploi. Dans son intervention télévisée du 15 octobre, Emmanuel Macron était allé dans ce sens en déclarant, au sujet des chômeurs : “Il faut qu‘on s‘assure qu‘ils recherchent bien de manière active un emploi, il faut vérifier les efforts qui sont faits, et vérifier que ce n‘est pas un multirécidiviste du refus”. Galvanisé par le discours présidentiel, Pierre Gattaz a ensuite suggéré qu’il serait opportun d’opérer un contrôle « journalier ou hebdomadaire ». De façon anecdotique (mais très symbolique, compte tenu de l’audience de son programme), le comique Eric Brunet, dans la rigueur légendaire qui caractérise ses interventions, a affirmé que « dans certaines régions de France, entre 20 % et 40 % des demandeurs d’emploi ne cherchent pas de manière active », s’appuyant sur des travaux dont on n’a toujours pas vraiment compris desquels il s’agissait. Dans l’euphorie de sa saillie scientifique, il a ajouté : « Vous allez me sortir tous les chiffres que vous voulez mais l’information essentielle, c’est quoi ? C’est que nous avons tous autour de nous une ou plusieurs personnes qui se jouent du système. ». Au risque de brutaliser les certitudes autocentrées de Brunet, qu’en est-il vraiment des besoins de renforcement du contrôle des chômeurs en France en 2017, quand on se penche sur les analyses de ceux qui ne pensent pas que l’ami du cousin de leur beau-frère est représentatif de la société française ?

(Lire la suite…)

Mise à jour au 20/10/2017

obodiversité3
Une nouvelle chronique de livre (notre livre du mois) : Dynamiques territoriales. Éloge de la diversité, par Olivier Bouba-Olga, qu’on ne présente plus.

La suite, ce sera, pour commencer, une chronique d’une revue de la littérature dense sur l’économie des clusters, par Jérôme Vicente. Et, en retard aussi, j’envisage sérieusement de vous parler de Pour en finir avec les mafias et de La gauche, la droite et le marché.

Sur le blog, à venir rapidement, des histoires de chômeurs sous contrôle et des choses sur le suintement… pardon, le « ruissellement ».

Vite fait. La fin des « APL accession » : bien ou pas bien ?

aplaccess
Je lis sur La Tribune que que gouvernement a annoncé la fin des « APL accession », dispositif qui « permet aux primo-accédants aux revenus modestes de se faire rembourser une partie de leurs mensualités de crédit immobilier ». L’article indique « malheureusement » pour qualifier cette suppression. (Lire la suite…)