Comprendre reste le prérequis

comprendre

Merde, je crois que je suis un scientifique. J’ai rien fait pour, mais je crois que, finalement, je suis plus dans ce camp que dans l’autre. Et plus dans ce camp que bien des « scientifiques » officiels. C’est un choc. D’abord parce que c’est inattendu. Ensuite, parce que c’est devenu un bien mauvais penchant, à notre époque. Voilà pourquoi ces pensées me viennent soudain à l’esprit. (Lire la suite…)