Nadine Morano et sa conception très personnelle de la lutte contre le chômage.

Lu sur Rue89 :

« Le 9 avril, Nadine Morano, ministre de l’Apprentissage et de la Formation professionnelle, fait des emplettes au Printemps de Nancy (Meurthe-et-Moselle), en compagnie de sa fille et… d’un garde du corps. La présence du cerbère suscite quelques plaisanteries des employées. Plaisanteries qui se soldent par un licenciement pour faute grave, pour l’une d’entre elles. »

L’article complet.

C’est donc ainsi que nos ministres occupent leurs journées, conçoivent leur relation au public et luttent contre le chômage. J’espère qu’ils savent où est la porte.

Pour mémoire, Nadine Morano n’a pas l’habitude d’un tel accueil dans les magasins. Et pour cause

Christine Lagarde au FMI? Sélection de lectures.

Vous voulez savoir si Christine Lagarde est une bonne candidate pour la présidence du FMI? Quelques lectures :

- Une infographie pas mal faite (le Figaro)

- Un post indiquant que dans le contexte actuel des missions du FMI, il faut quelqu’un qui soit à même de faire preuve de qualités technocratiques et de négociation entre dirigeants européens, qualités dont dispose Lagarde (Felix Salmon)

- Plein de choses intéressantes sur le blog de Thomas Bronnec : cet article, celui-ci et celui-là en particulier.

- Un bilan-procès sur Rue89 qui ne m’a pas du tout convaincu. Les défauts qui lui sont prêtés peuvent être considérés comme des qualités, et inversement.

- Un portrait méchant à souhait du Telegraph, comportant de nombreux éléments jamais évoqués dans la presse française.

- Pourquoi les européens doivent laisser le FMI aux pays émergents (FT)

- Ce qui me semble le meilleur argument contre sa candidature : elle a été le principal artisan des politiques européennes catastrophiques (Baseline Scenario).

Avis personnel :

J’ai rencontré une fois Christine Lagarde. Elle m’a laissé l’impression de vraies qualités de charisme et d’autorité. Elle compense sa faible connaissance académique en économie (qui n’est pas un si grand handicap : ce n’est pas pire que la flopée d’inspecteurs des finances qui ont dirigé le fonds) par un gros travail personnel. C’est une bonne technocrate et une négociatrice douée. Elle s’est tirée honorablement d’une situation difficile, arrivant à Bercy après une collection d’incapables, et avec l’un d’entre eux comme chef direct, particulièrement soucieux de ne laisser aucune marge de manœuvre à ses subordonnés. Le fait que l’on considère l’affaire du contentieux Tapie comme son principal handicap est assez lamentable. Jamais cet arbitrage n’aurait été fait sans l’autorité présidentielle.

La vraie question est effectivement celle de son traitement de la crise financière, qui a en pratique consisté à jouer l’avocat d’affaires représentant des intérêts des banques françaises, BNP-Paribas au premier rang. Refus d’envisager un défaut grec ordonné, refus d’imposer une réglementation sérieuse au secteur financier, choix consistant à repousser les vrais problèmes à grands coups de prêts. A ce titre, faire de son leadership européen pendant la crise est unanimement considéré comme une qualité : cela devrait être considéré comme son principal boulet.

Plus généralement, je considérai il y a 4 ans que DSK avait pour handicap de préserver la mainmise européenne sur le FMI, menaçant sa légitimité. Le problème se pose toujours avec Lagarde.

Message technique

Nous avons constaté un ou deux problèmes de lecture du blog sous Firefox 4, notamment sur la taille des caractères. Nous nous en occuperons dès que possible. Nous avons supprimé la chatbox, peu utilisée et un peu dépassée. Le blogroll a été toiletté (URL mises à jour, sites fermés ou inactifs supprimés). Quelques autres changements graphiques à prévoir dans les semaines à venir.

Le porno sur internet augmente-t-il le nombre de viols?

Mercredi, un fait divers particulièrement scabreux s’est déroulé à la gare de la Part Dieu, à Lyon : une jeune fille de 14 ans a été victime d’un viol collectif, sous les yeux d’une quinzaine d’adolescents, dont certains ont filmé la scène. En réaction, le maire de Villeurbanne a déclaré que «la circulation d’images agressives sur internet tend à banaliser des gestes d’une grande violence». Lui emboîtant le pas, Ségolène Royal a déclaré sur twitter que cela mettait en évidence la « gravité de la dégradation de l’image des femmes sur internet », précisant ensuite qu’elle faisait allusion aux « images pornographiques accessibles aux ados qui en perdent leurs repères« .

Il y a là un vieux débat. Les images pornographiques ou violentes rendent-elles les spectateurs plus violents et sexuellement agressifs? Ou jouent-elles un rôle de catharsis, permettant d’assouvir ses passions violentes sans passer à l’acte? En langage économique, l’image sexuelle joue-t-elle un rôle de substitut à la violence sexuelle réelle – auquel cas, la diffusion plus générale de la pornographie aura pour effet de réduire le nombre de viols – ou de complément -auquel cas, elle l’augmentera? Ce débat est l’occasion d’illustrer la façon dont on peut apporter des éléments de réponse à cette question.

(Lire la suite…)