Que gagne-t-on à échanger?

E-24 m’a fait passer cette après-midi le bac de philo, avec quelques autres, sur ce sujet. Le résultat est ici. Les contraintes de volume étant ce qu’elles sont, c’est forcément un peu bref. Et vous, qu’en pensez vous?

Question subsidiaire : pensez-vous, comme moi, que depuis la fin du 19ième siècle, les sciences sociales ont apporté une bien meilleure connaissance du monde que la philosophie à la même époque?

Addendum à un billet enfantin

En lisant ce billet de Laurent Denant-Boèmont, je me suis dit que moi aussi je faisais de la théorie des jeux à la maison. Je ne saurais vous narrer une aussi longue histoire, c’est le genre d’expériences que je ne peux pousser très loin en général. Car voilà, il y a un paramètre que LDB ne prend pas en compte dans ce modèle (probablement parce qu’il a réussi à asseoir une autorité naturelle de mâle dominant auquel la compagne obéit placidement que je n’ai pas encore acquise – j’ai peu d’espoir en fait) : LA MERE DE LA GOSSE QUI HURLE !!!! [1] Elle est capable de m’envoyer, moi, dormir dans le lit pliant de la pièce du bout du monde…

Conclusions : en fait, ça marche (pendant la sieste, quand sa mère n’est pas là, ça dort vite fait bien fait ; question de réputation dans un jeu répété.). Dès que le jeu passe les deux joueurs, c’est le bazar. Et ça me fait bien marrer du coup quand je lis les formules du style « on peut généraliser à n joueurs ». Encore des gens qui n’ont jamais foutu les pieds dans une crèche à l’heure de la sieste ! Enfin, il va falloir que je finisse par me procurer ce bouquin (même si c’est un peu tard pour le sommeil et qu’elle se couche assez volontiers).

Hum, et sinon, c’est quand qu’on parle économie ? Eh… quoi ? c’est justement le sujet, non ?

Notes

[1] Autre point : j’ai la chance d’avoir une gosse qui n’a jamais franchement voulu dormir avec ses parents.

De la démocratie (en) numérique

Ce n’est vraisemblablement pas un scoop pour vous, mais Nicolas Vanbremeersch (ex versac pour le grand public) a sorti un bouquin intitulé De la démocratie numérique. J’ai eu le temps de le lire. Voici quelques lignes à son sujet, venant d’un lecteur sans trop de références dans la sociologie du web.

(Lire la suite…)