Absent

Parti pour trois semaines, retour début mai. SM va tenir la baraque pendant ce temps. Mais vous n’êtes pas débarassés pour autant; je devrai faire un passage radio dans l’économie en questions (le 21 avril), et un passage télé dans Capital (le 27 avril).

Edit : Eh bien, M6 a visiblement coupé Alexandre au montage. Voici donc quelques heures de perdues pour rien. Heureusement qu’il n’était pas spécialement venu à Paris pour ça. Ce qui m’énerve, c’est qu’on n’a pas pu aller prendre l’apéro ensemble à cause de l’entretien accordé à M6 (nous étions tous les deux de passage dans la grande ville).
SM

Share Button

Taboulé, le retour

Cette fois-ci, le taboulé, c’est du Milky Way.

Share Button

Italians do it better

Intéressant article de Luigi Zingales sur la représentation des actionnaires minoritaires en Italie, rendue plus efficace par une loi récente. Au passage, une remarque : je suis toujours frappé du nombre et de la qualité des économistes italiens.
Lire la suite

Share Button

A lire

Comme l’a dit SM précédemment, faible activité sur le blog en ce moment pour cause de surcharge (et pour ma part, d’absence de trois semaines à venir). Mais il y a de bonnes choses ailleurs, comme la proposition Bozio-Piketty de réforme des retraites (article du monde, étude complète) commentée par Emmanuel.

EDIT : analyses et réponses supplémentaires sur Ecopublix

Share Button

Code rouge, comme dit l’autre

L’autre, c’est notre estimé maître Eolas, qui signifie ainsi qu’il est très très occupé.
Pareil pour moi. Ce qui veut dire qu’il serait sage et avisé de ne plus rien publier ici pendant un moment.
Plus rien qui dépasse deux lignes, en tout cas (qui est le salaud qui a dit « comme d’habitude » ?).
Et j’en connais un autre qui ferait bien de faire pareil…
A plus tard, donc.

Share Button

Pas encore fini

Krugman s’inquiète de ce que la crise du crédit n’est pas finie. Pourtant, les munitions de la fed ont été bien entamées :

(via Alea et bayesian heresy).

Share Button

Le complot des agents immobiliers

Les agents immobiliers cacheraient, avec leurs complices des medias, les chiffres de la baisse de l’immobilier. Moins pour faire plaisir aux propriétaires que pour inciter les acheteurs à ne pas reporter à une future baisse leur acquisition. Complot ?

Edit : la chronique de François de Witt, qui a inspiré ce billet.

Lire la suite

Share Button

petit test de probabilités

The number’s guy poste un petit test de probabilités. Je traduis les questions ici. Donnez vos réponses dans les commentaires, je donnerai les miennes plus tard. Si vous cherchez bien, il y a les réponses à de nombreuses questions sur le blog, dans le cadre de quizz passés.
Lire la suite

Share Button

On pourrait presque croire que j’ai rien à faire le dimanche

Questions qui me sont venues comme ça en revenant de la messe pendant mon deuxième café du jour.

Lire la suite

Share Button

Des trucs

Un document multimedia sur et avec Kahneman.

Un article autour de Freakonomics.

Pour quand ce sera fini.

Vous préférez quoi ? Bureaucrates ou politiciens ? Première partie. Deuxième partie.

Et finalement, l’article de la semaine, pour ceux qui se demandent qui de l’oeuf ou la poule

Share Button

Everyday Life Economics Sucks

Attention. Chez Auchan, le taboulé oriental marque distributeur est plus cher au kilo quand vous prenez la barquette de 600 grammes que quand vous prenez celle de 400 grammes (genre 80 centimes de plus). Voilà. Attention aussi : si vous prenez 2 fois 400 grammes, ça fera plus cher que 600 grammes une fois. Par contre, le bilan écologique est a priori meilleur (un seul emballage plastique). L’économiste du 21ième siècle est proche des gens.
Je dédie ce billet à Vil d’Optimum. Je sais qu’il va adorer.

Share Button

Loi de Goodhart

La loi de Goodhart indique que dès lors qu’un indicateur économique ou social devient un objectif de politique, il perd tout contenu en information qui le rendait potentiellement utile.

Illustration.

Share Button

Ouh le coquin…

Un socialiste qui dit que la hausse du SMIC crée du chômage, ça existe. C’est Pierre-Alain Muet. Harlem Désir semble être d’accord, puisqu’il cosigne la tribune dans le monde. Ils sont donc contre la hausse du SMIC ? Ils considèrent donc que la hausse du SMIC a créé du chômage ? En fait, c’est plus subtil. Jugez plutôt :

« En empêchant l’apparition d’emplois à très bas salaires, le smic nuit-il à l’emploi ? Comme l’ont montré nombre d’études, les allégements de cotisations sur les bas salaires ont eu pour conséquence d’empêcher que les hausses du smic ne se répercutent en augmentation du coût du travail. De ce fait, même dans la première moitié des années 2000 où le smic horaire a progressé rapidement en raison de la convergence des différents salaires minima, la hausse est restée inférieure à celle de la productivité du travail. »

J’adore. Muet est encore économiste. Il est aussi un vrai politicien :-)

Encore sur le SMIC : Askenazy sur le site la vie des idées.

Private Joke pour étudiants des années 90 : Eh, msieur Muet, j’attends toujours le tome 2 du tome 1 !

Share Button

Bande-annonce

Cela fait plusieurs fois que le dernier livre de Tim Harford, The Logic of Life, est évoqué ici. Un livre comme on les aime. Bien sûr, vous aurez une chronique. Si vous n’avez rien à lire, vous pouvez déjà vous le procurer, la chronique ne vous enlèvera pas l’envie de le lire… Juste un extrait, parmi bien d’autres, mais qui me semble significatif à bien des égards du style et de l’efficacité de l’auteur. A propos de la discrimination raciale à l’embauche :

« Some recruiters could be disregarding a CV on seeing a black name because they don’t want black people in their company. Others could be doing so because they have a hundred applications to get through before lunch and experience has taught them that their time will pay better dividends if they spend more of it considering Brendans than Jamals ».

Et au cas où vous vous feriez de fausses idées sur les motifs de Harford, voici ce qu’il dit plus haut dans le chapitre, à propos de la seconde forme de racisme (qualifiée de « rationnelle ») : « We need to figure out when and how it is possible to change the incentives for the racists ».

Share Button

La crise est finie

C’est officiel. Dixit Patrick Artus. Logiquement, ce devrait être la récession, maintenant. J’ai récemment dit que je n’étais pas oracle et encore moins habilité à donner une expertise sur le monde tel qu’il sera dans… disons 15 jours. Loin de moi l’idée de le faire aujourd’hui.

Lire la suite

Share Button

Un petit nouveau

Nouveau blog d’économie, Rationalité limitée, ouvert par un lecteur, C.H. (« Heu… » pour les intimes). Bienvenue, on vous lit !

Share Button

Par ci, par là

Un séminaire de la banque de France consacré à la crise financière actuelle. On peut récupérer les diapositives des différents intervenants; la présentation d’Hélène Rey était remarquable, si l’on en croit Martin Wolf.

Ca discutait de la politique économique du gouvernement chez Couturier et Clarini aujourd’hui. Emission un peu décevante, comme le sont souvent les débats entre keynésiens hydrauliques et obsédés de la compétitivité. Y. de Kerdrel était à la limite du supportable. Il y a plus à apprendre chez Optimum.

Il est désormais possible de visionner l’intégrale de South Park en video gratuitement et légalement (avec coupures publicitaires, marche mieux avec internet explorer qu’avec firefox), y compris les derniers épisodes dès le lendemain de leur diffusion à la télévision. Petit à petit, le gratuit fait son nid. Profitez-en pour regarder l’épisode intitulé "something Wall Mart this way comes" (Saison 8, 9ème épisode) : une remarquable leçon d’économie.

Ah oui, au fait! (private joke).

Share Button

Justin Wolfers (Freakonomics Blog) sur les macroéconomistes et la crise des subprimes

Deux billets : un ici et un là.

Elmendorf (cité dans le second) :

« Professors are generally people with the inclination to think long and deeply and carefully about specific problems, not people with the inclination to take a few general principles and wade into a complex mess of problems changing daily. Thus, professors tend to be good at developing fundamental new truths but not at offering practical policy advice. On the bright side, that leaves a lot of running room for policy-oriented economists like me! On the dark side, that means that economists are often under the streetlight rather than closer to where their keys might be. This problem may be especially acute when the problems are new and hard. The profession took a decade, perhaps, before we got our minds around stagflation. »

Share Button

Les graphes du jour

Vous préférez lequel ?

Lire la suite

Share Button