Merci

Vous êtes un certain nombre à nous écrire pour un tas de raisons. Beaucoup nous témoignent leur sympathie par des encouragements ou des remerciements. IL faut se rendre à l’évidence : nous n’avons pas suffisamment de temps pour vous répondre. Mais sachez que même si vous ne recevez pas de réponse, le courrier est généralement lu avec régularité et que nous en tenons compte. Toutes nos excuses pour ceux qui nous posent des questions et que nous aimerions aider, en vain. Encore une fois, le temps nous manque. Si à une époque nous répondions fréquemment aux demandes, qui étaient globalement peu nombreuses, cela devient de plus en plus difficile. Vous pouvez continuer à nous écrire, mais ne comptez pas trop sur nous.
Merci donc pour vos courriers qui, en dépit des apparences, sont lus et appréciés.

Comment les pays deviennent riches

On pourra lire sur le sujet la synthèse de C. Peter Timmer du Center for Global Development. L’auteur part de la question posée en 1980 par Richard Easterlin: pourquoi le monde entier n’est-il pas développé? Et il y répond sur la base de la citation suivante d’Adam Smith:

« Little else is requisite to carry a state to the highest degree of opulence from the lowest barbarism than peace, easy taxes, and tolerable administration of justice; all the rest being brought about by the natural course of things »

… qui a toute son actualité (ces conditions restant des pré-requis au développement) mais à laquelle il faut ajouter l’investissement dans l’éducation et le savoir ainsi que l’ouverture économique (apport des nouvelles théories de la croissance). La seconde partie de la citation (laisser faire « le cours naturel des choses ») a aussi son importance.

En quelques pages, on a un très bon résumé des réflexions sur la croissance et le développement de Smith à nos jours avec les meilleures références à lire (Diamond, Easterly, Jones, Landes, Romer…).

Mise à jour du site Econoclaste au 26/02/2006

Retour de la couleur sur notre site. Fini le noir et blanc. Revoilà des couleurs plus joyeuses (et clinquantes). Il reste peut-être des vestiges de l’ancienne formule. Nous corrigerons au fur et à mesure.

Add 1 : Le moteur de recherche du blog, qui ne fonctionnait plus depuis longtemps, est de nouveau opérationnel.
Add2 : Bon, je constate que sous Internet Explorer, le site est difficilement visible. Installez Firefox (ce serait une excellente idée) ou attendez que je m’occupe de régler ça…

La télévision rend-elle idiot?

Tout le monde sait que la télévision, c’est très mauvais, spécialement pour les enfants, qui la regardent trop. De nombreuses études montrent que les enfants qui regardent beaucoup la télévision sont exposés à énormément de scènes violentes ou à caractère sexuel, soumis à la tentation, et sont de ce fait très exposés à devenir obèses, et à connaître des difficultés en classe. Sauf que…

(Lire la suite…)

Inutile débat social

La motion de censure déposée contre « la politique sociale du gouvernement » nous a valu un débat sans intérêt supplémentaire sur les questions de « modèle social ». Mais l’Assemblée nationale n’est pas la seule concernée; les discussions de « modèles sociaux » envahissent l’espace, en France ou dans le reste de l’Europe, la mode actuelle étant la « flexicurité » type pays nordiques, vers laquelle chacun devrait tendre pour se trouver au nirvana de la compétitivité de marché sociale économique solidaire à haute valeur ajoutée. Superbe discussion, promise à noircir des pages, pour un résultat nul. Nos problèmes sont économiques avant d’être sociaux.

(Lire la suite…)

Enfin, des économistes traitent les vrais problèmes de société

Si vous êtes un thésard en train d’exploser, ou que vous avez simplement envie d’une bonne tranche de rigolade, ne manquez pas le problème de l’abattant des WC vu sous l’angle de la théorie des jeux. (Merci à Marginal Revolution)

The white man’s Burden est prometteur

Trouvée grâce au trop rare mais toujours pertinent Adamsmithee, cette intéressante chronique du prochain livre d’Easterly, « the white man’s Burden » par Amartya Sen. Qui laisse à penser que ce nouveau livre, qui va sortir dans un mois, sera au moins aussi intéressant que « The elusive quest for growth ». Pour les impatients, Easterly a déjà développé son sujet dans cet article du Washington post et dans ce papier.

Libéraliser le commerce des services, c’est mal?

Les économistes français donnent souvent l’impression de faire de l’économie de façon périphérique. On trouvera de nombreux travaux pour discuter la mesure des inégalités, démontrer que les politiques qui ont permis de réduire le chômage ailleurs ne marchent pas forcément, ou aller chercher des poux dans le développement économique fantastique que connaissent les pays en développement convertis au libéralisme économique. Mais répondent-ils à la question fondamentale posée par David Ricardo qui est de savoir pourquoi et comment nos économies peuvent être plus riches? Cette question étudiée sérieusement donne lieu à de multiples puzzles et demande d’écarter les idées simplistes. Pourtant il y a quelques principes fondamentaux qui survivent à toute tentative de remise en cause (et elles sont nombreuses). Parmi eux, l’avantage comparatif expliqué par ce même David Ricardo qui portait son attention sur une question centrale de l’économie, celle de la création des richesses.

(Lire la suite…)

Je vieillis

Vous connaissez peut-être le sketch de Desproges, intitulé « Je baisse« . Eh bien, ce billet n’a rien à voir. Je vieillis, je sens bien que je vieillis. Oui, c’est banal, ça arrive à pas mal de monde, si j’ai bien suivi. Mais si j’ai décidé d’en parler, ce n’est pas pour vous annoncer que j’en tire les conséquences en décidant de me retirer de la vie politique. Encore moins pour annoncer ma retraite bloguesque (celle-ci, j’y ai effectivement songé récemment) ou d’Econoclaste (celle là, jamais envisagée !). Il n’est pas question non plus de révéler que je m’apprête à réaliser un lifting ou des implants capilaires. Ni d’évoquer le paradis de la jeunesse perdue, désormais peuplé de CPE carnivores.

(Lire la suite…)

En voilà un podcast qu’il est bien

J’ai découvert récemment le très bon podcast Radioeconomics, et depuis, ma vie (et mon activité en voyageant en train) a changé. Des entretiens d’une demi-heure avec des gens comme Krugman, Sachs, Tim Hartford, Mark Thoma, Nouriel Roubini, Becker et Posner… sur des sujets très divers et toujours intéressants : chaudement recommandé (en anglais).

Amalgame

Le CPE est vraisemblablement un pas vers la fin du CDI tel qu’on le connaît actuellement. Si l’on en croit les milieux bien informés, la prochaine étape de la remise à plat, récusée mais effective, du droit du travail serait la généralisation de la période d’essai de deux ans, au sein d’un contrat unique. Exit donc les CDI d’antan. Exit aussi les CDD. CNE et CPE pour tous, en quelque sorte. Bien incapable et donc peu enclin à prévoir le succès ou l’échec de la mesure sur le taux de chômage, j’ai néanmoins relevé une confusion qui m’ennuie. Etonnant, n’est-ce pas, ce pays où finalement, quand une mesure de politique de l’emploi est retenue, les discours portent sur tout sauf son efficacité (Alexandre s’en est récemment ému).

Add : un court texte de Blanchard qui illustre une des orientations évoquées dans ce billet.

(Lire la suite…)

Les sujets du moment

Les sujets économiques du moment sont le contrat première/nouvelle embauche et l’OPA de Mittal Steel sur Arcelor. Sur le premier sujet, je ne vois rien de plus à écrire que ce que j’ai dit précédemment : la France crève de cette façon stérile de faire des politiques de l’emploi un enjeu idéologique au lieu d’en faire un sujet de réflexion. Pour des réflexions complémentaires sur le sujet, voir Damien et Hugues (et pour se dire que ces conceptions partisanes sont hélas bien ancrées en France, lire les commentaires chez Hugues).

Reste l’autre sujet du jour : l’OPA de Mittal Steel sur Arcelor. Quelques réflexions, pas forcément très ordonnées.

(Lire la suite…)