Krugman dérape

Est-ce un imposteur qui écrit des éditoriaux dans le New York Times sous le nom de Paul Krugman? Car on voit mal comment cet éditorial d’une indigence économique et d’une bêtise rares peut avoir été écrit par l’auteur, il y a quelques années, de cet article, de celui-là, de celui-là, sans parler de celui-là. Ne parlons même pas de ce livre, consacré précisément à démolir de façon remarquable l’imbécilité économique consistant à approuver le protectionnisme sous prétexte de « compétition mondiale entre nations ».
Pour trouver une analyse raisonnée de l’effet éventuel de l’achat d’Unocal par une entreprise chinoise sur le marché du pétrole, mieux vaut aller lire cet article de Sebastian Mallaby, qui confirme chaque semaine qu’il est l’un des meilleurs éditorialistes économiques de la presse américaine. Voir aussi Marginal Revolution.
(Lire la suite…)

Le Bonheur pour Churchill

Winston Churchill avait coutume de dire que lorsqu’il réunissait trois économistes pour obtenir un avis de politique économique, il obtenait trois avis différents; et s’il l’un de ces économistes était John Maynard Keynes, il avait alors quatre avis différents. Pourtant, prenez trois économistes spécialistes reconnus du marché du travail – Bernard Salanié, Gilles Saint Paul, Pierre Cahuc – et demandez leur avis sur l’idée de verser un revenu complémentaire aux bas revenus pour les inciter à exercer une activité.

(Lire la suite…)

Les joies temporaires de la bulle immobilière

Parmi les trois grandes économies d’Europe continentale (Allemagne, France, Italie) celle qui a connu la plus forte croissance depuis 2000 a été la France. Pas dans des proportions glorieuses certes; néanmoins, pour paradoxal que cela puisse paraître, la France a plutôt été au cours de cette période le moteur de la croissance de ce trio. Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois, pourrait-on dire non sans raison; mais d’où est venu cet écart, et est-il voué à se perpétuer?

(Lire la suite…)

Economie et autres sciences sociales ( 1 ) : pour la socio, j’ai pas eu à trop me fatiguer…

Cela fait déjà un certain temps que sur notre site nous affirmons la vitalité, pour ainsi dire retrouvée, de la théorie économique. Plus exactement, nous prétendons, que le diagnostic d’impuissance, de stérilité, voire de dogmatisme crétin de la théorie standard est une incompréhension de ce qui se passe depuis quelques années (une dizaine pour situer approximativement le mouvement).
(Lire la suite…)

Revue d’article : protection de l’emploi et incitations. La bonne solution ?

Le « contrat nouvelle embauche » annoncé par le gouvernement a rapidement été désigné comme le cheval de Troie du contrat de travail unique. Puisqu’il introduit une forme de précarité dans le CDI, sous la forme d’une période d’essai de deux ans, il ouvrirait la voie à un rapprochement du contrat normal (le CDI) et des formes atypiques (CDD en particulier).
(Lire la suite…)

Vivre sans le droit d’auteur ?

Le Journal of Economic Perspectives est une revue de l’American Economic Association (AEA pour les intimes). Chaque numéro a pour objectif de faire le point sur un ou plusieurs thèmes spécifiques, sous une forme très peu technique. C’est une revue très connue des « initiés »,qui gagne à l’être du grand public. Dans sa dernière livraison, Hal Varian publie un article très accessible sur le droit d’auteur. La mauvaise nouvelle, c’est que se la procurer, comme la plupart des revues académiques, nécessite hélas un accès à une bibliothèque universitaire ou de débourser des sommes assez conséquentes pour un journal. La bonne nouvelle, c’est que la version préliminaire du texte est disponible sur le site de l’auteur. [Suite...]
(Lire la suite…)

Il faut supprimer la PAC

Savoir qui a raison dans la sordide discussion de marchands de tapis autour du budget européen n’a pas grand intérêt; c’est cependant l’occasion de rappeler à quel point la politique agricole commune européenne (PAC) est une aberration qui devrait être supprimée ou pour le moins, très fortement amendée, le plus rapidement possible. Comment peut-on oser réclamer le maintien d’une politique coûteuse, nuisible, inefficace, et injuste?

(Lire la suite…)

Tout le monde le sait

Les subventions agricoles pratiquées par les pays développés sont nuisibles. Pourquoi?
Le discours généralement entendu, sous l’influence d’ONGs comme Oxfam, ou comme l’indiquent des affiches du CCFD qui fleurissent dans les gares depuis environ un an, mais aussi tenu par des institutions internationales comme la Banque Mondiale, est le suivant : les subventions agricoles empêchent les pays les plus pauvres de se développer. En effet, elles aboutissent à inonder les pays les plus pauvres de produits alimentaires bradés, condamnant les agriculteurs de ces pays (qui constituent une bonne part de la population) à la ruine faute de pouvoir être compétitifs. Il faut donc réformer les règles du commerce mondial, en supprimant les subventions agricoles dans les pays riches, et accessoirement en permettant aux pays pauvres de se développer derrière des barrières douanières dans le domaine agricole.
Il y a juste un problème : tout cela est pour l’essentiel, faux.

(Lire la suite…)

Tout le monde le sait

En visitant le site de John Kay, je tombe sur un article consacré aux « do it yourself economics » : ces idées en matière économique que l’écrasante majorité des gens considère comme évidentes, mais qui sont fausses. Sa liste d’exemple est la suivante : « Les pays se portent mieux s’ils exportent plus et importent moins »; « les progrès technologiques détruisent des emplois »; « la dépense publique en ma faveur non seulement m’avantage, mais en plus crée des emplois »; « L’industrie est plus importante que les autres formes d’activité économique »; « tout le monde bénéficie de taux d’intérêts qui baissent ».

Ces phrases semblent relever du bon sens : mais après tout, dans beaucoup de domaines, nous rappelle l’auteur, le bon sens est trompeur. Et chacune de ces propositions est fausse (d’ailleurs, sauriez-vous expliquer pourquoi?). Malheureusement, ces idées sont crues; et surtout, elles ont des conséquences.
(Lire la suite…)

Star Wars et l’économie de la défense

Il y a une semaine, je me suis rendu à Paris pour assister à un colloque consacré à l’économie de la défense, organisé par une émanation du ministère de la défense. Le colloque durant une journée complète, je suis arrivé la veille au soir; j’ai mis cette soirée à profit en allant au cinema voir « Star Wars : Episode 3″. Quelle ne fut pas ma surprise de constater qu’il y avait plus de points communs entre ces deux activités que je n’aurais pu le croire initialement.
(Lire la suite…)

Boomerang créatif

Dans une tribune chez Libération, Florent Latrive (*) avance l’idée que dans la chasse aux « pirates » du téléchargement, la principale victime pourrait finalement bien être les auteurs, mais pas par le biais qu’on pourrait imaginer. [Suite...]

(*) Florent Latrive est « par ailleurs » journaliste chez Libération.
(Lire la suite…)

L’Union Européenne est-elle possible?

La construction européenne, de quelque côté qu’on l’observe, se porte mal. Le refus du traité constitutionnel est un élément évident, mais il y en a d’autres, assez bien résumés par Eric le Boucher dans sa dernière chronique du Monde. Il est possible de considérer ces difficultés comme temporaires, le résultat d’une crise de croissance, la fin d’un modèle d’évolution de l’Union; ou au contraire d’imputer une série de circonstances malheureuses, parmi lesquelles la médiocrité et le peu d’attachement des dirigeants des pays européens à la construction d’une union étroite. Il est cependant possible de se poser la question suivante : et si c’était l’établissement lui-même d’une Union Européenne qui était vouée à l’échec, en raison de tendances lourdes contre lesquelles il est difficile de lutter? Il se trouve qu’il existe des travaux économiques qui apportent des éléments de réponse – et ils ne poussent pas à l’optimisme envers la tentative d’unification européenne.
(Lire la suite…)